Editorial

« Des chercheurs qui cherchent, on en trouve ; mais des chercheurs qui trouvent, on en cherche. » Apocryphe Charles de Gaulle

Docteur en médecine et docteur ès sciences, Michel Geffard est ancien directeur de recherche à l’INSERM, et auteur de nombreuses publications scientifiques en immunologie et en neurobiologie.

Ses travaux de recherche portent sur le suivi et le traitement de maladies auto-immunes (Sclérose en plaques, polyarthrite rhumatoïde, …) et neurodégénératives (SLA ou maladie de Charcot, maladie d’Alzheimer, de Parkinson,…) que la médecine conventionnelle ne parvient toujours pas à traiter et à soulager d’une manière satisfaisante. Des travaux de recherche fondamentale ont également été poursuivis.

Grâce à sa double compétence de médecin et de scientifique et à son expérience irremplaçable, acquise au cours de ses longues années de recherches et de travaux aux contacts de nombreux malades, il est parvenu à poser les bases d’une nouvelle approche biomédicale concernant les maladies chroniques : l’Endothérapie multivalente.

Ses recherches ont permis notamment de mettre en évidence dans le sérum des malades la présence d’anticorps dont le dosage permet de prévoir et d’anticiper l’évolution de ces pathologies (immunobilans). A la demande de médecins et de laboratoires d’analyses agréés, ces immunobilans donnent la possibilité de suivre, en corrélation avec les examens cliniques, l’évolution de la maladie et de proposer un traitement à base de compléments nutritionnels ciblés (préparations magistrales réalisées en pharmacie), permettant de réparer les lésions intestinales et tissulaires impliquées dans l’évolution de ces pathologies.

L’originalité de cette approche, mise au point par le Dr Geffard et son équipe, consiste à apporter à l’organisme les molécules adaptées (antioxydants, acides gras, vitamines, neurotransmetteurs, …) à des doses extrêmement faibles grâce à une technique brevetée qui augmente leur biodisponibilité.

Utilisés depuis plus de 20 ans, ces produits se sont toujours révélés bénéfiques et sans effets secondaires, et peuvent, sans aucun problème, être associés à d’autres traitements.

Au-delà de l’ensemble des publications scientifiques qui rendent compte des bons résultats obtenus, les nombreux témoignages reçus, tant de médecins, de scientifiques et surtout de malades attestent sans équivoque et unanimement de tous les bienfaits apportés par ces compléments nutritionnels améliorés

En outre, et point non négligeable, leurs coûts réduits est sans commune mesure avec ceux des médicaments, souvent exorbitants, actuellement en circulation.

Dans ces conditions comment comprendre la radiation du docteur GEFFARD de l’Ordre national des médecins et la procédure judiciaire intentée, depuis septembre 2019, à son encontre dans le cadre de ses activités qui, manifestement, dérange du “monde” ?

Il est, en tout cas, évident que ce ne sont pas les personnes souffrantes de ces très graves maladies invalidantes, comme la sclérose en plaques ou la maladie de Charcot, qui sont à l’origine de la procédure en cours alors qu’elles retrouvaient confiance et espoir en constatant l’amélioration de leur état de santé.

Cette procédure judiciaire étant maintenant en cours, nous devons attendre ses conclusions, en espérant que, tant pour les très nombreux malades qui ont l’impression d’être abandonnés que pour la recherche médicale en général, cette interruption ne sera que provisoire et de courte durée.

Face à cette situation, et en vue d’apporter un soutien moral et financier au Dr GEFFARD, l’Association de soutien MMC GEFFARD, association à but non lucratif déclarée en préfecture de la Gironde et publiée au Journal Officiel, a été créé fin mars 2020.

Avec l’aide et le soutien de toutes celles et de tous ceux qui se sentent concernés, l’Association a pour objectif de :

  • recueillir des témoignages auprès de médecins, de scientifiques qui ont travaillé avec le docteur Michel GEFFARD ou de malades qui ont la chance de bénéficier de ses découvertes. Leurs témoignages, particulièrement explicites, sont essentiels pour prendre la vraie mesure de ce qui est en cause et prendre conscience des immenses espoirs soulevés comme des drames susceptibles de subvenir. Ils assurent le lien incontournable des approches juridique, médicale et humaine en permettant de ne pas appréhender cette affaire sous son seul et unique aspect judiciaire. Ce qui serait très réducteur et injuste.

  • Sensibiliser le grand public en l’informant sur les implications concrètes et les grandes espérances ouvertes, potentiellement, par les découvertes du docteur GEFFARD qui est aussi, en sa qualité d’ancien directeur de l’INSERM, un chercheur reconnu par ses pairs, tant dans le monde médical que scientifique et au niveau international.

    Comment peut-on oublier qu’en 1992 le docteur GEFFARD, en recevant le prestigieux Prix Halpern au Collège de France des mains du Directeur Général de l’INSERM Philippe LAZAR, fut salué par le Professeur Jean BERNARD au cours de son allocution comme “un homme de science de haut rang qui allie trois vertus : l’imagination scientifique, l’habilité technique et la générosité
 
  • Animer un site dont l’objectif, en soutenant le docteur GEFFARD, sera de faire en sorte que les immenses espoirs soulevés par l’Endothérapie multivalente ne soient pas anéantis aux seuls motifs de considérations juridico-administratives. Nul doute en effet, qu’un jour ou l’autre, la nouvelle approche biomédicale des maladies chroniques découvertes par le docteur GEFFARD obtiendra toutes ses lettres de noblesse en soulignant la valeur scientifique et médicale considérable de leur apport.

    Tous les témoignages reçus, plus émouvants les uns que les autres, des malades ayant eu la chance au cours de toutes ces années de bénéficier de ces avancées vont unanimement dans ce sens.

  • Faire appel à la générosité des personnes afin de faire face, autant que possible, aux frais d’avocats particulièrement élevés, compte tenu notamment de l’importante charge de travail constituée par cette affaire. Ce sont 100.000 € à 150.000 € qui devront être recueillis pour assurer le financement des frais. Il est vraiment triste et affligeant qu’un homme, ayant consacré toute sa vie à secourir et soigner ses semblables, soit maintenant sur le point de se retrouver dans une très grande précarité matérielle et financière, alors qu’il aurait pu, indéniablement, devenir aussi riche que célèbre grâce à ses découvertes.

 

Au-delà de la seule personne du docteur GEFFARD, des déceptions profondes et des nombreuses questions pouvant être posées suite à l’arrêt de ses activités depuis sa mise en examen le 27 septembre 2019, interrompant les recherches très prometteuses sur l’Endothérapie multivalente, il s’agit, d’abord et avant tout, de bien comprendre que ce sont la santé et la vie de très nombreuses personnes malades, aujourd’hui ou demain, qui se trouvent menacées et dont le sort semble passer sous silence.

Pour toutes ces raisons, l’Association a besoin de votre soutien et de votre aide. L’union faisant la force, nous comptons sur vous pour nous rejoindre…

Jean-Luc ROUMAGNE
Président de l’Association de Soutien MMC GEFFARD
Chevalier de la Légion d’Honneur
Officier de l’Ordre National du Mérite